Un déodorant maison pour combattre les odeurs sous les aisselles des vêtements

C’est l’été ! Les températures sont chaudes. Très chaudes. Trop chaudes. Alors oui, vous avez attendu ça tout l’hiver mais là, vous vous dites sûrement que c’est tout de même un peu élevé. Et vos aisselles sont tout à fait d’accord avec vous et vous le font sentir (jeu de mot ramuncho, haha).

Et voilà, aucune odeur ni trace sous les bras ! … Comment ça c’est un débardeur? Petits chipoteurs. Crédits image @Freepik.com

Du coup vous mettez du déodorant. Un peu. Beaucoup. Passionnément. Oui, mais ça n’empêche que vos vêtements s’imprègnent tout de même de votre transpiration. Et si l’essentiel part en machine, il reste d’irréductibles zones qui résistent encore et toujours à l’envahisseur lessiviel : les dessous de bras.

Pourquoi ? Et bien il faut savoir que cette forte odeur n’est pas due directement à votre transpiration, qui n’est par elle-même essentiellement composée que d’eau, de sel, et de divers minéraux. Il s’agit de diverses bactéries qui se développent dans ce milieu là et qui elles génèrent ladite odeur désagréable.

La solution ? S’attaquer à ces bactéries pardi ! Les déodorants habituels se contentant bien souvent de ne faire que couvrir les odeurs générées par les bactéries (avec plus ou moins de succès), il faut procéder différemment.
Et comme chez Novitaqua, on aime bien les solutions fait-maison/éco-friendly/zéro-déchet autant que faire se peut, on vous propose une petite recette de déodorant anti-bactérien fait maison qui vous aidera à vous attaquer au problème à la source. Il aura la forme d’une crème à appliquer à hauteur d’une noisette sous chaque aisselle.

Les ingrédients:
Un petit pot vide pour le stockage
de l’huile de coco : antibactérien, hydratante, nourissante, calme les rougeurs.
du bicarbonate de sodium : absorbe l’humidité et les odeurs, antiseptique, astringeant, régule le pH de votre peau.

Mode opératoire :
Versez 3 cuillères à soupe d’huile de coco dans le pot. Touillez un peu pour la rendre plus ou moins liquide si nécessaire (l’huile de coco change de phase autour de 20°C : solide en-dessous et liquide au-dessus).
Versez 2 cuillères à café de bicarbonate de sodium. Mélangez le tout.
C’est prêt ! Vous pouvez appliquer « au doigt » aux endroits appropriés.

Ce déodorant ne vous empêchera pas de transpirer mais il contribuera à réduire significativement les odeurs dues aux bactéries.

Sources:
https://consommonssainement.com/2016/03/19/2-recettes-simplissimes-de-deodorants-sans-produits-cancerigenes/
https://www.santemagazine.fr/beaute-forme/soins-du-corps/transpiration/pourquoi-la-transpiration-sent-parfois-mauvais-173360
https://monhuiledecoco.com/dents-blanches-blanchir/

Laisser un commentaire

Fermer le menu

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour en assurer un fonctionnement optimal et nous permettre d'établir des statistiques de fréquentation. En savoir plus Bonne visite ! Accepter

×
×

Panier